Matelassage machine

Publié le par Dodie

Cela doit faire quelques années que j'envisage de matelasser un patchwork à la machine.... Quoi, depuis que j'ai ma super Pfaff Quilt Expression 4.0, je n'ai pas encore sauter le pas.... Ben... euh.... non. Pourquoi ? Déjà parce que j'ai l'impression que c'est quelque chose d'énoooorme, de stressant, toussa, toussa.

Et puis, je n'avais pas vraiment travaillé sur des plaids qui me donnaient envie de plonger.... Et là, j'ai le matelassage de Venitians windows à faire...et il est évident que je dois matelasser toute la surface du plaid avant de mettre le ruban chenille.... Donc, n'écoutant que mon courage et ma bravoure (je vous assure que les troupes napoléoniennes n'étaient pas plus angoissées que moi la veille de Waterloo - encore que je devrais peut-être choisir Austerlitz pour envisager le succès de ma démarche).

Comme je suis cartésienne et logique, je fais une période d'apprentissage (et surtout que je n'ai absolument pas confiance dans mes talents et que je ne veux pas flinguer mon joli plaid). Du tissu uni, des chutes de molleton et ensuite je me penche sur la machine. Alors, il faut être franche, elle est prévue pour, si ça ne fonctionne pas, si c'est moche, ce sera entièrement de mon fait. Elle a toutes les options "réussir le piqué libre". Le pied, l'option "sensormatic", les trucs, les bidules en réglage automatique. J'appuie sur le bouton "sensormatic" et tout est prêt. Il faut juste que je mette le bon pied et la bonne aiguille. Et c'est parti...J'ai utilisé du bête fil à coudre mais je me demande si du fil à broder ne serait pas plus beau ?

Deuxième difficulté pour moi : le dessin... Comme je suis dans la classe des branquignoles, il ne faut pas compter sur moi pour faire un motif sans avoir dessiner sur le tissu... Donc je vais devoir trouver un modèle qui me convient. Alors, j'ai quelques stencils mais pas pour ce projet.... Donc j'ai cherché sur Pinterest (<3).... il y a des artistes du piqué libre, je suis impressionnée....

J'ai trouvé quelque chose qui me convenait, j'ai approximativement reproduit l'idée sur mon tissu et vogue la galère.

Bilan ?

La machine a fait de l'excellent travail, le sandwich (top + molleton + bottom) a parfaitement glissé sur le bras. L'aiguille, le pied, nickel ! Il faut que je travaille la vitesse... celle de mon pied sur la pédale et celle de mes mains qui entraînent le tissu. Je manque encore de fluidité et on voit quelques courbes qui auraient tendance à faire des angles. Je vais refaire un essai plus tard dans la journée en faisant un dessin plus serré à l'échelle d'un bloc du plaid....

Donc suite au prochain numéro

Matelassage machine
Matelassage machine
Matelassage machine

Publié dans Patchwork

Commenter cet article

la fourmi 16/03/2016 08:12

Magnifique !!! On dirait une pub pour la machine, car pour un essai, c'est drôlement bien. Mais je viens de m'acheter une coverlock, alors ça suffit pour Pfaff en ce moment. Bonne continuation

Dodie 16/03/2016 09:20

Apparemment, la machine n'a pas besoin d'être aussi perfectionnée. Bon nombre de quilteuses font des matelassages magnifiques avec des machines plus simples et plus anciennes. J'ai choisi un motif relativement simple... le jour où je vais me lancer dans une bordure "plumes", là on va rigoler....