Un dimanche productif

Publié le par Dodie

Je ne sais pas si c'est le printemps qui pointe son nez, une configuration planétaire particulière... bref, c'est comme si j'avais mangé du Topset (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est parce que vous êtes trop jeunes... (barre chocolatée de chez Suchard, début des années 70.... expression de cour d'école).

Pour en revenir à nos mètres de tissu... j'ai terminé des tonnes de trucs et de bidules, sans m'en rendre compte.... Tous les cercles du projet Bubble sont piqués, retournés, repassés... Oui, M'sieur, M'dam, les 65 cercles.... je sais, je suis fantastique. Et maintenant ? Ben, il me faut le tissu de fond pour les poser... et là, j'avoue que je suis en panne... pas de tissu... Mais bonne nouvelle, je vais à Rennes demain et je devrais pouvoir passer chez Ecolaines et si je ne peux pas, je peux faire un arrêt chez Interlaines à Trégueux...

Du coup, j'ai commencé à réfléchir au projet suivant "Time after Time" (ouais, je sais, au taquet, la fille). J'étais partie sur l'utilisation de mes tissus japonais mais en commençant à faire des associations, j'ai finalement dit "Beurk".... donc j'ai sorti un autre paquet de tissus (crème et assortiment rouge)... et là, "re-beurk" (vous remarquerez que plus je suis productive, moins je cause, je m'exprime même par onomatopées....). Et puis, je fais une pause en étudiant de près le projet... et là, tilt (oui, je sais, je fais souvent tilt, j'ai dû être boule de flipper dans une vie antérieure, comme quoi, on régresse de vie en vie). Il me reste un jelly roll (promis, c'est le dernier, je n'en ai pas 150 en stock).... un Marmelade... très colorée, qui pourrait peut-être convenir. Je sors donc mon jelly roll, je regarde un peu comment associer tout cela et là, oui, bien sûr, assortiment par couleur.... Et me voilà, partie pour assembler des bandes (je reconnais qu'il y a plus compliqué dans la vie...).

Et voilà ma journée patchwork (j'ai aussi préparé les ourlets d'un pantalon que je vais piquer aujourd'hui). Donc ce soir, je commence à couper les carrés de 27x27 cm pour ensuite faire des coupes en arc de cercle. Et là, que ça deviendra amusant : coudre du concave et du convexe.... je peux sortir la boîte de 1.000 épingles.

Et, après avoir terminé ce top, je vais enfin attaquer le projet Eldon... THE projet.... avec au moins 50 tissus différents...

Vous allez me dire qu'après tout cela, je n'ai plus aucun patchwork à terminer de commencer. Ben en fait, si.... en rangeant, j'ai trouvé un projet commencé : log cabin en crazy patch... donc à la main... je pense que je vais m'occupe de lui ensuite mais le transformer en projet machine...

Et après avoir terminé tous ces projets, je vais acheter du molleton (en plusieurs fois, sinon ma carte bancaire va imploser). Je dois acheter un molleton édredon (pour time after time), deux molletons 200x200 cm (Bubbles et Thomas log cabin), deux molletons 230x250 cm (Marmelade et Eldon)... pratiquement 180 euros rien que pour le molleton. Ajoutez le tissu de fond... et vous voyez la note... donc en plusieurs fois.... Surtout que nous allons à Nantes avec le gang des couturières donc je garde des sous pour écumer les stands....

Puis faire des sandwichs et.... matelasser pendant des mois.... et peut-être enfin maîtriser les bases du matelassage machine....

Un dimanche productif
Un dimanche productif
Un dimanche productif
Un dimanche productif

Publié dans Patchwork

Commenter cet article

la fourmi 07/03/2016 14:56

Whaou!!!! Toussa, toussa ! ça va trop vite, j'ai pas tout compris. Si, une chose : le patch à cette échelle est un loisir onéreux. Il vaut mieux tout faire à la main. Pour le concave et le convexe, j'ai regardé hier, ( et aussitôt testé avec succès) une vidéo sur U-tube de Nathalie Delarge expliquant l'assemblage des trognons de pomme, SANS épingles.
Bonne semaine

Dodie 16/03/2016 09:27

Loisir onéreux, certes si on achète tout en peu de temps. Là, j'ai fait mon stock en 5 ans, petit à petit au fil des salons. En ce moment, ça va très vite car j'ai décidé de ne faire que du patchwork (pas de costumes, pas de broderie). C'est vrai que matelasser tout ces plaids va aussi prendre du temps (certains à la main, d'autres à la machine)... donc je pense en avoir jusqu'à la fin de l'année.... Et puis, nous choisissons nos dépenses de loisirs. Cela fait deux ans que je ne peux pas voyager pour raisons de santé... donc on compense comme on peut.