La hotte du Père Noël

Publié le par Dodie

Cette année, tous les cadeaux étaient "faits maison" sans exception. C'est un choix délibéré et réfléchi. A force d'entendre aux infos que tout va mal, que notre savoir-faire fiche le camp (les gens se réveillent alors que ça fait 30 ans que ça fiche le camp), que les produits sont chers, de mauvaise qualité, bla-bla, bla-bla, j'ai pensé qu'il fallait peut-être arrêter la course au toujours plus, à la pléthore de cadeaux (comme si l'amour porté à ses proches était proportionnel à l'hémorragie financière de Noël).

Alors bien sûr, c'est difficile quand vous devez faire des cadeaux à 20 personnes... Dans mon cas, j'avais 3 adultes, 3 enfants. Plus les parents de nos amis qui partageaient le repas du réveillon avec nous. La difficulté est de faire un cadeau qui plaise mais qui ne demande pas 3 mois de préparation. Avec tout le travail de fin de semestre, je savais qu'il fallait que je sois efficace dans la préparation. Après une réflexion rapide, j'ai décidé de faire une robe de Pocahontas à la pitchounette de 6 ans, un manteau pirate au petit de 4 ans et un dragon pour le dernier de 11 mois. Pour les parents, une jupe longue steampunk et un gilet steampunk western (je précise que les parents sont des Gnistes donc des costumes sont toujours les bienvenus). Pour le frère (Gniste également), un gilet pirate (et oui, encore) mais cette fois en cuir (du vrai, mais oui).

Et se posait le problème des autres convives que je ne connaissais pas. Il était inenvisageable de ne pas leur offrir un petit quelque chose. Et pas la sempiternelle boîte de chocolats ou une bouteille de vin (parce que premièrement, les gens peuvent ne pas aimer ou avoir des problèmes de santé et deuxièmement, c'est très impersonnel, on achète une boîte vite fait en faisant les courses). Donc pour eux, j'ai décidé de faire des paniers gourmands : gelée de pommes, biscuits, confiserie.

En vacances le vendredi 16 au soir, j'ai travaillé sans interruption du samedi 17 au vendredi 23 sur les costumes, les paniers gourmands. Et le samedi 24, j'ai fait de la pâtisserie toute la journée car j'étais chargée des desserts pour le réveillon.

Hier, le repas de Noël..; et enfin aujourd'hui, RIEN, nada, je glande.

Noël ne m'a pas coûté cher car j'avais du tissu en stock, du cuir, etc. Il a juste fallu acheter les ingrédients pour les paniers gourmands. Ce que j'avais décidé d'offrir c'était ce que j'ai de plus précieux : mon temps. Car tout l'argent du monde ne remplacera jamais le temps. Notre présence sur cette petite planète est compté et les secondes qui s'égrènent, ne reviendront jamais plus... alors que l'argent...

Donc j'ai décidé d'offrir un peu de mon coeur, de mon âme et de ma présence sur cette terre. Parce que pendant que vous réfléchissez au cadeau, à sa conception, que vous le réalisez, vous pensez à son destinataire...;

Je vais commencer par vous présenter aujourd'hui les cadeaux des enfants.

La robe de la petite a été faite sur le modèle d'une de ses robes chasubles. Un tissu imitation peau en patchwork, un lacet de cuir, des oeillets et hop, c'était fait. Pour compléter son costume, j'ai fait un petit bracelet d'inspiration amérindienne. Une journée de couture et de perlage.

Pour le manteau pirate, je suis en terrain connu, j'ai fait deux fois ce modèle enfant et il est la copie exacte du modèle adulte (fait déjà en deux exemplaires). Une bonne journée de travail

Et enfin, pour le dragon, j'ai pris le modèle dans un livre très sympa : "Adorables jouets à coudre" (Editions de Saxe). Le modèle est très sympa mais un peu compliqué à faire (surtout les pattes arrières). Mais à coeur vaillant rien d'impossible. Mais deux jours de couture au final.

Déjà 4 jours de réalisation et il ne me restait que 3 jours pour les costumes adultes et les paniers gourmands... Alors j'ai fait des choix... Suite de l'épisode demain

La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël
La hotte du Père Noël

Publié dans Couture

Commenter cet article