Embellissement

Publié le par Dodie

J'avance doucement sur la robe ivoire (la faute à trop de choses à côté) : les boutonnières sont faites, les boutons cousus. Je n'ai plus qu'à préparer le gros noeud doré en satin. Et comme je ne vais pas juste faire une grande bande de tissu à nouer, cela me demande quelles séances de coupe et de couture : je fais d'abord la ceinture, puis le rectangle du noeud puis la petite bande pour figurer le nouage et enfin deux grandes bandes pour dégringoler derrière la robe. Il restera à faire l'ourlet et du coup à fixer la bande de fleurs brodées. Bref, des finitions, des bricoles.

En attendant, je remanie l'étage. Mon atelier n'est pas assez spacieux (surtout si je dois ajouter un mannequin de couture). J'ai réformé une des chambres (la plus petite) : on enlève le lit à une personne et on met toutes les étagères, etc le long des murs. Comme cette pièce va devenir le grenier (pas la pièce poussiéreuse et pleine d'araignées mais la pièce où on stock à peu près tout), j'ai mis les caisses de jouets sous la pente et mis des étagères devant. Il reste un espace assez grand pour faire de cette pièce une petite salle de jeu, de lecture. Du coup, l'atelier vient de gagner 8 m²... dans la pente mais c'est assez impressionnant. Mais je ne vais peut-être pas m'arrêter là.

Prochaine étape :

- démonter la chambre n°3, la stocker en attente,

- démonter la chambre n°1 (au rez de chaussée), pour la mettre à la place de la chambre n°3,

- descendre l'atelier de couture dans la chambre n°1.....

- Remonter la chambre n°2 dans l'atelier de couture....

J'en suis encore à la réflexion sur le sujet.... N'est-ce pas plus judicieux de garder une chambre au rez de chaussée ? Je vais voir si l'espace dégagé me convient. En même temps, l'atelier au rez de chaussée, cela signifie moins d'aller-retour à l'étage avec du tissu, des robes, des trucs, des bidules. Et surtout quand quelqu'un vient pour voir la couture, je n'ai pas à l'emmener à l'étage (ce qui me dérange un peu)

Bref, je réfléchis et comme il est hors de question de tout déménager pour changer d'avis trois mois après, je me laisse encore trois semaines d'intenses réfléxions.

 

couture 6102012 001

J'ai reçu samedi le patron pour faire une tournure... pas très compliqué mais les explications sont nécessaires.

 

couture 6102012 002

Et hop, douze boutonnières... merci la machine à coudre qui fait ça en deux temps, trois mouvements.

 

couture 6102012 003

Quelques instants plus tard (Hou la menteuse, ça prend un temps fou de coudre douze pauvres boutons)

 

couture 6102012 006

Ils sont sympas ces boutons

 

couture 6102012 005

Et voilà le travail ! Etape suivante : la ceinture.

Publié dans Couture

Commenter cet article