Veste queue de pie

Publié le par Dodie

Maintenant que la robe et le gilet/bustier sont assemblés, j'attaque la veste. Elle a une forme particulière : spencer sur le devant et queue de pie à l'arrière. J'ai pris le reste de taffetas bordeaux (celui de la jupe steampunk) et même après avoir coupé les différents morceaux, il en reste un peu.

Hier, j'ai fait travailler la machine à broder : un coeur steampunk dans le dos de la veste, et une bande d'engrenages et de clés sur les poignet.

Il ne reste plus qu'à assembler les morceaux.... ben oui ! Sauf qu'aujourd'hui, je fais un pantalon pour moi, époque contemporaine. J'ai un beau coupon gris anthracite et je vais me faire une tenue pour la soirée de Gala demain (bon entre nous, c'est une obligation professionnelle donc la joie n'étreint pas mon coeur). Et au lieu de faire comme tout le monde, enfin du moins comme toutes les filles : enfiler les escarpins, etc... je vais mettre mes Doc Martens vernies noires... un pantalon gris anthracite, un pull noir (mais avec maille lurex...) pour parfaire ma tenue néo-punk. Par contre, au niveau coiffure, je vais éviter le punk... je ne voudrais pas perturber la vénérable institution.

 

broderie 13032014 001

 

broderie 13032014 002

 

broderie 13032014 003

 

broderie 13032014 004

 

broderie 13032014 005

J'ai mis du gris anthracite à la place du noir pour adoucir les contours.

 

broderie 13032014 007

Et voilà les poignets...

 

broderie 13032014 008

Détail du motif. Il reste des fils à couper...

Publié dans Broderie

Commenter cet article

NADINE 16/03/2014 13:23

bon je ne suis pas FAN de ce style mais j'aime beaucoup les broderies qui ont un rendu impeccable je dirais même sublime avec ces beaux fils!
je n'ai pas le temps de broder en ce moment mais ça me donne quand même envie!!!!!!!!!merci à toi de nous faire ce partage d'idées et de photos bisous; Nadine

Dodie 17/03/2014 09:38



Il y a juste les fils métalliques qui me donnent encore un peu de souci. Quant aux fils holographiques, pour l'instant, échec total.