Un blason

Publié le par Dodie

Je voulais essayer l'appliqué thermocollé et une occasion parfaite s'est présentée : faire le blason pour une équipe de GNistes. Au week-end de l'Ascension, ils vont au Camp du Dragon pour affronter..... euh, je ne sais pas trop qui en fait. Mais bon ils ont un blason. J'ai dit OK avant d'avoir vu le dessin. J'ai juste demandé à ce qu'il soit stylisé pour que les découpes soient plus faciles.

Au bout de presque trois semaines d'attente (du coup je n'ai plus que 15 jours pour le faire), on me livre le dessin taille réelle (et ben, oui, j'avais aussi demandé les gabarits taille réelle). Bon je passe sur la qualité un peu crasseuse car c'est un agrandissement hyper pixellisé d'un dessin qui devait être tout petit, petit. Et en noir et blanc évidemment.  J'ai obtenu une vue couleur de blason, ridiculement petite.

Bref, passons aux choses sérieuses :

- Etape 1 : décalquer tous les dessins avant le transfert sur le thermocollant double face.

- Etape 2 : Transférer les calques sur le thermocollant

- Etape 3 : coupe des tissus de fond : jaune et noir

- Etape 4 : thermocoller les dessins sur les tissus

- Etape 5 : découper précisément les dessins thermocollés

- Etape 6 : assembler les tissus de fond

- Etape 7 : appliquer un par un les dessins ce qui signifie, positionner le dessin, vérifier qu'il est à sa place, le thermocoller puis le coudre (sur la Pfaff 4.0 Expression c'est le point n°57, 1,5 de haut et 2 de large) avec un point de feston.

 

Et bien, en cinq heures, j'ai passé les 6 premières étapes. Oui mais l'étape 7 est en fait la plus longue. Car on ne thermocolle pas tous les tissus de la même couleur histoire de ne pas changer de canette et de bobine de fil. On applique au fur et à mesure pour que le dessin soit nickel donc on change de fil de canette et la bobine à chaque fois. Et là, pan, j'ai terminé ma bobine de fil rouge car l'air de rien le point de feston machine avale beaucoup de fil. l'avantage c'est qu'avant que les pièces appliquées se détachent, il va falloir y aller au cutter rotatif.

Bref, j'ai positionné trois éléments (les plumes). Il me reste le bouclier,  les circonvolutions du bas et les deux bestioles : une biche et un phénix. Entre nous, la biche ressemble à un lévrier et le phénix à un squelette d'oiseau préhistorique. La biche va être facile à thermocoller et à coudre, par contre le phénix, brrr... je le garde pour la fin car il va nécessiter un peu de réflexion

Et enfin, il y a évidemment une grosse m.... : une bannière avec du texte en lettres gothiques. Ma machine à coudre ne sait pas faire les lettres gothiques de cette taille là. Il me faudrait la Pffaf Créative Vision mais mon client chipote... il fait la sourde oreille pour financer la machine... Parce que là, ses lettres gothiques je pourrais faire.

Donc, je vais sans doute commander des feuilles de coton jet. Scanner les mots (avant il faut que je les nettoie car ça pixellise comme c'est pas permis), les imprimer sur les feuilles de coton jet et ensuite j'applique.

Je vais y arriver.... en moins de 15 jours en plus

 

héraldique varlann

Quand je dis que l'image est petite et pourrie...

 

couture 2052012 001

Voilà mon modèle taille réelle (et encore il n'a pas été livré assemblé....)

 

couture 2052012 002

Dans l'atelier de couture : décalquer, transférer sur le thermocollant, préparer les tissus.

 

couture 2052012 003

Et en plus, j'ai trouvé le jaune qui est exactement le même que celui des costumes....

 

couture 2052012 004

Quand on fait de l'appliqué, on ne décalque pas le dessin dans son ensemble mais par morceau à appliquer

 

couture 2052012 005Transfert sur le thermocollant double face

 

couture 2052012 006

Et voilà tous les dessins sont transférés sur le thermocollant

 

couture 2052012 007

Les trois premières pièces sont prêtes à être thermocollées et cousues sur le fond

 

couture 2052012 008

Et on continue

 

couture 2052012 009

on commence à reconnaître le blason

 

couture 2052012 012

Première pièce thermocollée et cousue au point de feston

 

couture 2052012 013

L'aiguille passe plusieurs fois, c'est du feston de compétition, fait pour résister aux dragons et autres créatures dangereuses pour les coutures...

Publié dans Couture

Commenter cet article

Jack 03/05/2012 09:47

Wow ! Tu avances comme une tornade !

Dodie 03/05/2012 09:55



Oui mais la tornade va se transformer en bise légère quand il va falloir coudre le phénix.... mon pied de biche va de voir faire des virages en épingle à cheveux.... Sinon j'ai résolu le problème
du texte. J'ai trouvé la police de caractère et je vais arranger la bannière... Je fais un manchon à l'arrière pour enfiler un manche à balai.


Je suis rassurée : je craignais la présence d'un lion ou d'un dragon qui sont très détaillés en héraldique... ouf, vous faites dans la biche....



kermamini 03/05/2012 00:27

hou là là , pas simple ton histoire, mais tu vas y arriver, c'est sûr.

Dodie 03/05/2012 07:40



Le tout étant d'avoir le matériel adéquat : vliesofix et cottonjet. Appliquer des pièces thermocollées est un jeu d'enfant. Le plus difficile est de faire le point de feston avec la machine à
coudre car les courbes et les rentrés sont un peu prises de tête. Et le cotton jet va me sauver pour la bannière avec le texte. J'imprime le texte sur le cotton jet et ensuite thermocollé sur le
blason. Bon par contre, j'ai encore quelques heures de boulot.