Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mini serre

Publié le par Dodie

Mars approche, le printemps également et comme les oiseaux, je sors de l'hibernation, j'ouvre mes ailes et je m'envole. Sauf que flûte aujourd'hui, c'est vent, pluie et un peu de grêle (bref, les giboulées de mars). Donc je continue ma préparation du potager car pour ce qui est du jardin, à part tondre la pelouse (quand elle sera sèche), nettoyer les rosiers, désherber, déplacer quelques plants, il n'y a pas grand-chose à faire (un jardin de 15 ans est devenu un éco-système qui se gère presque tout seul... presque).


Ce matin, j'ai acheté une mini-serre en bois, 120 litres de paillage d'ardoises, des sachets de graines, des plants.


Et cet après midi, j'ai encore fait des semis : courgettes, aubergines, roquette, basilic, céleri rave, souci (fleur comestible et en plus parfait compagnon de certains légumes). Le radis noir, le potimarron et les oeillets d'Inde attendront début avril.

Pour faire une mini-serre, j'utilise des mini-godets et ensuite je les installe dans des boîtes en plastique (celles qui servent pour les viennoiseries)

Et les pommes de terre seront plantés dans une tour hors sol. Je vais tenter l'expérience : on verra si le rendement est meilleur.

Et pour les plants : 3 framboisiers, 1 myrtillier, 1 rhubarbe et 3 kiwis (1 mâle et deux femelles)..

Le kiwi est une plante grimpante. Je vais les planter au pied de mon châtaignier (mort) mais que j'ai laissé en place en attendant de voir ce que j'allais en faire. Je pensais au départ planter un chèvrefeuille mais finalement en voyant les plants de kiwi... tilt (oui, je sais, je fais souvent tilt, j'ai un flipper dans le cerveau).

Le printemps arrive !!!!!

Mini serre
Mini serre
Mini serre
Mini serre
Mini serre
Mini serre
Mini serre

Publié dans Bricolage

Fraisiers en colonne

Publié le par Dodie

Le printemps pointe le bout de son nez, les primevères, les jonquilles en fleurs, les tulipes qui sortent, les rhododendrons qui commencent à s'éveiller. De gros bourgeons sur les arbres... Donc la semaine a été consacrée à la préparation du jardin : tailler les derniers arbustes fruitiers, nettoyer, etc. Et préparer le potager en carré (avec une dose de permaculture) : j'ai fait les semis, il n'y a plus qu'à attendre la suite.

Et nous avons construit la tour pour les fraisiers.


Tout d'abord, réunir les éléments : un gros tube en PVC (rayon plomberie), un petit tube en PVC (diamètre 20 ou 30 max), du géotextile (ou du voile de protection), une perceuse munie d'une scie cloche, une autre perceuse munie d'un petit foret (ben oui, on travaille à deux donc deux perceuses). Et pour la fin : du terreau et des fraisiers (6 "gariguette", non remontant, 6 "charlotte", remontant)


Première étape : percer des trous dans le gros tube (pour le diamètre, on a simplement pris le max de la scie cloche).
Deuxième étape (simultanée en fait) : percer une multitude de petits trous dans le petit tube.
Troisième étape : emmailloter le petit tube de voile.
Quatrième étape : planter le gros tube dans le sol (50 cm de profondeur), dans un grand pot, dans une grande jardinière (et l'arrimer dans ce cas).
Cinquième étape : implanter le petit tube dans le grand tube (et oui, ce tube va servir pour l'arrosage) et le voile permet de garder un l'humidité, de la répartir mais également d'empêcher les racines, la terre d'obstruer le tube).
Sixième étape : remplir de terreau jusqu'au premier trou, planter un fraisier, couvrir de terreau, tasser et ainsi de suite jusqu'en haut du tube (tube de 2 mètres).


On sait arrêter au début de l'étape 6 car je trouve encore les nuits un peu fraîches pour planter les fraisiers (je vais attendre que les nuits sont plus agréables).

Fraisiers en colonne
Fraisiers en colonne
Fraisiers en colonne
Fraisiers en colonne
Fraisiers en colonne
Semis de tomates, de radis, de laitues, de citrouilles, de concombres, de carottes... Et les boîtes à oeufs sont très pratiques.
Semis de tomates, de radis, de laitues, de citrouilles, de concombres, de carottes... Et les boîtes à oeufs sont très pratiques.

Semis de tomates, de radis, de laitues, de citrouilles, de concombres, de carottes... Et les boîtes à oeufs sont très pratiques.

Publié dans Bricolage

Tarte citron vert et un soupçon de menthe

Publié le par Dodie

Hier, pour des amis de passage dans la région, j'ai fait des crêpes (ben oui, février, c'est le mois de la crêpe - de la Chandeleur à Mardi Gras). Et en plus, j'ai fait une tarte citron vert/menthe. C'est une recette dans le petit journal gratuit "Sept jours à Brest" (distribué le mercredi matin) qui m'a donné cette idée.

J'ai fait une pâte à tarte, pas vraiment sablée ni vraiment brisée (200 g de farine, 125 g de beurre, 50 g de poudre d'amandes, un jaune d'oeuf et un peu d'eau) Ensuite pour la crème au citron vert, jus de citron et zestes (cinq citrons verts en tout) : on porte à ébullition. Pendant ce temps, 3 oeufs, 120g de sucre qu'on blanchit. Puis on verse le jus de citron et les zestes, on remet l'ensemble au bain marie (80° C), on ajoute du beurre (120 g), On mélange au fouet constamment jusqu'à obtenir une crème épaisse. Hors du feu on ajoute soit de la gélatine soit de l'agar-agar. On laisse refroidir un peu, on étale sur le fond de tarte et hop au frigo.

Puis, le nappage : gélatine + sucre ou nappage prêt à l'emploi. On ajoute un peu de sirop de menthe (je n'avais pas de menthe fraîche dans le jardin - c'est pas vraiment la saison). On étale au pinceau, décoration avec des minis meringues, des tranches de citron vert (bref, ce que vous voulez).

Il n'y a plus qu'à préparer le thé et sortir les confitures (maison évidemment)....

 

Tarte citron vert et un soupçon de menthe
Tarte citron vert et un soupçon de menthe
Tarte citron vert et un soupçon de menthe

Publié dans cuisine

Plushie Fox !

Publié le par Dodie

Et voilà, le doudou Foxie ! Alors ce n'est pas un doudou pour faire des câlins (trop grand et pas assez souple pour un bébé) mais pour décorer la chambre de bébé.

J'ai choisi de le faire en feutrine roux foncé et blanc. Ensuite, il suffisait de broder chaque élément.

Dernière étape, assembler le devant et le derrière, retourner, bourrer l'intérieur et fermer en points invisibles.

Le plus long a été de surveiller le travail de la machine à broder, de changer les fils, de positionner le cadre de broderie.

Je pense que je le ferai dans d'autres couleurs et pas seulement sous le format Renard... En adaptant la forme blanche, on peut donner une impression de chat, chien, etc.

Demain, retour au point de croix et au jardinage.

 

 

Photo 1 : découper les deux éléments du devant, Photo 2 : on assemble la feutrine blanche sur la feutrine "roux foncé" à 5 mm du bord. Photo 3 : première broderie, le nez. Photo 4 : les broderies sont terminées. Photo 5 : le renard est prêt
Photo 1 : découper les deux éléments du devant, Photo 2 : on assemble la feutrine blanche sur la feutrine "roux foncé" à 5 mm du bord. Photo 3 : première broderie, le nez. Photo 4 : les broderies sont terminées. Photo 5 : le renard est prêt
Photo 1 : découper les deux éléments du devant, Photo 2 : on assemble la feutrine blanche sur la feutrine "roux foncé" à 5 mm du bord. Photo 3 : première broderie, le nez. Photo 4 : les broderies sont terminées. Photo 5 : le renard est prêt
Photo 1 : découper les deux éléments du devant, Photo 2 : on assemble la feutrine blanche sur la feutrine "roux foncé" à 5 mm du bord. Photo 3 : première broderie, le nez. Photo 4 : les broderies sont terminées. Photo 5 : le renard est prêt
Photo 1 : découper les deux éléments du devant, Photo 2 : on assemble la feutrine blanche sur la feutrine "roux foncé" à 5 mm du bord. Photo 3 : première broderie, le nez. Photo 4 : les broderies sont terminées. Photo 5 : le renard est prêt

Photo 1 : découper les deux éléments du devant, Photo 2 : on assemble la feutrine blanche sur la feutrine "roux foncé" à 5 mm du bord. Photo 3 : première broderie, le nez. Photo 4 : les broderies sont terminées. Photo 5 : le renard est prêt

Le point de croix avance...

Publié le par Dodie

J'ai mis un peu le turbo sur mon projet "Tout blanc". En 6 semaines, j'ai fait autant qu'en 5 mois. Non, je n'ai pas pris de vitamines... ni des amphétamines (et ça rime) mais je ne travaille pas le lundi en ce moment... Ce qui me permet d'y consacrer mon dimanche. Et de reporter le reste sur la journée du lundi (repassage, etc). L'air de rien... ces quelques heures en plus chaque semaine me permettent d'avancer.

Comme j'avais divisé le tableau en 6 parties (je rappelle qu'en point de croix, on part du centre du tableau et ensuite on choisit de partir vers le haut, le bas, à droite, à gauche - comme je suis droitière, je pars vers le haut puis à gauche, je descend, je pars à droite toute puis je remonte pour le dernier carré. Ainsi j'évite que ma main ne frotte les broderies.

Toutes ces explications pour dire qu'il ne reste plus qu'un sixième du projet à faire. La prochaine broderie est un grand éventail au petit point (un brin de mouliné sur un fil de tissu) avec des détails floraux. Je pense y passer quelques jours. Ensuite, il restera un masque, des jumelles de théâtre, de la dentelle et des fleurs.

Une fois la broderie terminée, il faudra ajouter les éléments cousus : une petite robe, un petit sac, un morceau de dentelle.

J'espère finir pour fin mars. pour ensuite matelasser un des plaids en attente..

Sinon, en surfant sur Pinterest, j'ai trouvé une idée sympa : utiliser une vieille théière pour faire un nichoir (pour les rouges-gorges). Et cela tombait bien, j'en avais une dans le garage. Je l'ai installée dans un arbre à l'abri du vent. Il n'y a plus qu'à attendre et voir si je trouve des locataires.

Le point de croix avance...
Le point de croix avance...
Le point de croix avance...
Le point de croix avance...
Le point de croix avance...