Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gilet, sac, nouvel atelier

Publié le par Dodie

Je sais, je ne suis pas très bavarde ces temps-ci... mais la fin du mois de juin est bien remplie voire overbookée. Déjà au niveau boulot : jurys, entretiens, réunions, etc..... Comme si je n'avais que ça à faire. Et quand vous passez 9 heures dans une salle pour faire les jurys et bien le soir, on ne peut pas dire que je sois très productive.

Mais ça avance... la broderie sur la robe avance très bien, même très très bien. J'espère pouvoir assembler la robe le week-end prochain.

Hier et aujourd'hui, je vais m'occuper des gilets pour les messieurs. J'ai presque terminé un des gilets (juste les pattes de réglage à coudre et fermer la doublure). le deuxième va être mis en chantier en fin d'après-midi et je vais essayer de le finir ce soir (tard sans doute).

Demain, nous allons faire des roses en satin de soie pour la robe de la petite demoiselle d'honneur et sans doute quelques unes pour la robe de mariée.

Dimanche, je fais les gilets pour les petits garçons. Mais comme il y en 4 à faire, je prévois un débordement jusqu'à mardi soir. Ensuite, je fais la robe de la demoiselle d'honneur... et il ne restera que la robe de mariée à terminer... J'ai l'impression que je vais être bien dans les temps sans stress et sans nuits blanches (même si en ce moment, je me couche systématiquement à 1h-2h du matin).

Cela n'empêche pas d'autres projets ludiques qui viennent se greffer sur mes journées : j'ai trouvé un tissu d'ameublement très coloré pour faire un grand sac cabas.... comme j'ai déjà les poignées... ça va être rapide, des rectangles, quelques coutures et hop !

Et avec tout cela, j'ai trouvé le moyen de déménager des meubles pour faire un deuxième espace de couture. L'atelier du haut sert de zone de stockage et pour le patchwork (table avec planche de découpe, tissus, projets en cours, etc). Et en bas, une table avec les deux machines à coudre, le stock de tissu pour les projets planifiés, les tissus pour doublure, etc. Les mannequins vont rejoindre cette pièce ainsi qu'un ordinateur, un scanner et une imprimante. En plus, c'est une pièce hyper lumineuse orientée plein sud sur le jardin.

Finalement, la maison est un grand espace de couture et j'y ai un petit espace de vie (je sais j'exagère).

Et comme je me projette déjà dans le futur (mi juillet), j'ai commandé 30 mètres de baleine (en 1 cm de large) pour faire un corset XVIIIe (très baleiné apparemment) et 11 mètres de baleine rigide en 1,3 de large pour faire le jupon XVIIIe (car il va supporter le poids de la robe)

 

couture 27062013 001

Premier gilet, style XIXe....

 

couture 27062013 004

Un tissu d'ameublement pour faire un sac très coloré

 

couture 27062013 005

Chic les poignées en plastique...

 

couture 27062013 002

Le nouvel espace couture : l'essentiel à portée de mains.

 

couture 27062013 003

Dans le petit meuble à tiroirs, les basiques "rubans" : pour les corsets, les biais, etc.

Publié dans Couture

Nouveaux patrons

Publié le par Dodie

Même si je suis plongée dans la broderie en ce moment (et ça avance !), je continue de penser à de futurs projets, à des styles que j'aimerais faire....

J'ai commandé deux patrons dont l'un, nouveau, tout frais sorti de chez McCall's (même si je ne suis pas une grande fan de cette marque de patron). Le premier patron, style victorien, est un grand classique : jupe longue, petite cape, manchon et chapeau... Parfait pour un style fin XIXe... Il peut être aisément modifié en y ajoutant de la fourrure (fausse évidemment sauf si je me décide à dépecer le chat et le chien lors de la prochaine grosse bêtise) afin d'avoir un style "russe". Dans ce cas au lieu de faire le chapeau, je fais une belle toque en fourrure.

L'autre patron est d'inspiration fin XIXe pour la forme de la jupe, un chouïa lingerie sur les bords, un petit côté XVIIIe masculin.féminin.... bref, très intéressant mais pas du tout histo à mon avis. Mais ce qui compte, c'est le patron : veste,  (avec effet lacet derrière), la tournure volantée amovible (et ça c'est parfait), la jupe longue et le pantalon genre knickers qui peut faire dessous/dessus.... en choisissant le bon tissu, les bonnes couleurs et les accessoires, on peut en faire un ensemble Steampunk..... Yeah !!!

Pour en revenir à la broderie et aux projets "mariage/baptême) : comme je me consacre exclusivement à la broderie depuis deux jours, cela avance à grands pas même si je ne peux y consacrer que deux-trois heures le soir. Après des grosses journées au boulot, les yeux fatiguent un peu plus vite ainsi que ma pauvre carcasse (en manque cruel de soleil et de chaleur). Je ne suis pas mécontente du résultat, les chaînettes se succèdent, les points de feston brillent, mon galon de Plougastel n'est pas mal du tour, mes chaînettes échelle sont stables. Il n'y a que le galon d'Elliant que je trouve moins beau avec du mouliné de soie. Je pense qu'il rend mieux avec du perlé de soie (plus rond). Hier soir, j'ai faire quelques points Kamm... Bref, je m'amuse (même si c'est super crevant pour les yeux).

Sinon, la robe médiévale est partie vivre sa vie. La redingote va parfaitement à Albator (c'est à cause du col, ça m'a fait penser à Albator, en plus ça lui donne à la fois un air pirate, directoire bref fin XVIIIe début XIXe). Je pensais faire les gilets ce week-end mais je crois que je vais rester à fond dans la broderie. J'ai pris un bon rythme, donc autant continuer.... Je replongerai dans la couture le week end suivant.

 

B5265

Un grand classique.... je pense que je vais faire le manchon et la cape pour commencer (enfin dans quelques mois)

 

M6770

Et voilà, le nouveau phénomène....

 

M6770 bis

 

M6770fox

 

M6770thx

Sympa non ?

Publié dans Couture

Redingote,robe fillette....

Publié le par Dodie

Soirée "finitions" hier : j'ai fait les ourlets de la redingote et les surpiqûres. Il ne reste plus que les boutons à coudre. Pour la robe fillette, j'ai encore l'ourlet à faire car je dois définir la longueur de jupe avec la maman. Et la robe médiévale devrait être livrée cet après-midi.

Donc je vais me consacrer (pour les trois jours à venir) à la broderie. J'aimerais avancer voire terminer la pièce que j'ai démarré car l'air de rien, j'en ai encore deux à faire.

Je vais y arriver mais mes yeux montrent déjà des signes de fatigue. Je les ai beaucoup sollicités ces dernières semaines et ils vont encore beaucoup morfler pendant les six semaines à venir... Le RV chez l'ophtalmo va devenir urgent....

Sinon, je suis en pleine forme !!! Bon le temps est pourri mais avec tout ce que j'ai à faire, cela me perturbe à peine....

 

Quelques photos du travail terminé. Demain, des photos du patchwork.

 

couture 18062013 001

La jupe est juste épinglée pour voir si les plis vont bien.... Ils vont bien...

 

couture 18062013 002

La même sans flash

 

couture bis 16032013 005

Et voilà, plus que la fermeture à poser....

 

couture bis 16032013 001

La redingote terminée

 

couture bis 16032013 006

Je vais faire un sac de ce type pour aller avec la robe : sans doute soie rouge/orangée et soie ivoire....

Publié dans Couture

Gilet et robe

Publié le par Dodie

C'est bien de faire des vêtements pour enfants, les pièces sont petites, on n'a pas besoin de s'étaler sur 50 m² pour couper le tissu. Le coupon est étalé sur la table et toutes les pièces sont positionnées d'un coup...

Pour commencer, le gilet de costume en doupion de soie.... pas de remarque particulière, je l'ai déjà fait en lin, le modèle est simple, aucune mauvaise surprise, pas de prise de tête.  Juste qu'au moment de mettre le bidule (il faut que je retrouve le nom) pour la patte de réglage... je n'en avais pas. Donc le gilet est terminé mais la patte de réglage est en attente. Juste une histoire de 2 centimètres de couture...

Pour la robe : tous les éléments sont coupés (sauf la doublure) et prêts à être piqués : je vais assembler tout cela ce soir et ensuite, pour les finitions, je me pose la question  fermeture à glissière ou une série de boutons ? C'est vrai que pour la maman, la fermeture à glissière sera plus simple mais pour que la robe soit magnifique, une belle rangée de boutons dorés.... Cela demande réflexion surtout que faire 20 boutonnières avec une machine à coudre, c'est un jeu d'enfant.

Il faut que je fasse l'ourlet de la redingote ce soir et ensuite, pause couture jusqu'à samedi : je fais de la broderie toute la semaine (j'ai envie de finir la pièce pour avoir une vue d'ensemble)

 

couture 16062013 002

Avant les boutonnières et les boutons

 

couture 16062013 004

Il va être chic mon filleul...

 

couture 16062013 001 (2)

 

couture 16062013 002 (2)

Et une robe en kit....

 

Publié dans Couture

Redingote, robe de mariée...

Publié le par Dodie

Je semble absente mais non, je brode le haut de la robe de mariée donc pas de photos, pas de remarques, nada ! J'ai par contre terminé la robe médiévale qui va comme un gant (je crois que je vais l'engager comme mannequin pour faire les photos des robes en extérieur). J'ai travaillé exclusivement sur la redingote depuis mercredi et je l'ai terminé cette nuit (il reste l'ourlet à faire mais bon, ce n'est pas grand chose). Aujourd'hui, je fais la robe fillette en taffetas rouge orangé et le gilet de baptême en doupion de soie. Pourquoi laisser la broderie de côté ? Et bien, quand je brode sur la robe, je pense en même temps aux autres projets et je me dis que je n'aurai pas le temps. Alors pour me consacrer pleinement et sereinement à la broderie, je préfère travailler à fond sur les gilets, robes, etc afin de me dire que les quatre semaines qui restent sont totalement réservées à la broderie et à la robe de mariée.

Que dire sur les finitions de la robe médiévale ? Que faire l'ourlet n'a pas été une partie de plaisir ? Parce que mettre en double un velours déjà très épais oblige à aller lentement et prudemment avec la machine.

Sinon pour la redingote, un pur plaisir : le tissu, légèrement pénible au départ pour le tracé du patron mais ensuite au niveau couture et tombé, rien à dire. Et le résultat est vraiment sympa. La redingote est terminée, il reste à poser les boutons.

Aujourd'hui, je commence par faire le gilet de mon filleul : doupion de soie. Quand j'ai sorti les éléments du patron, j'ai trouvé ça riquiqui... ça tient sur une petite table... Cela va me changer des pièces de patron immenses, des coupons de tissu de 10 mètres. Enfin, je dis ça mais se profilet à l'horizon ma robe XVIIIe à la française...

Autre problèmatique : faire un jupon très costaud pour la robe XVIIIe : si le tissu est trop lourd, les baleines ont tendance à courber et ce n'est pas du plus bel effet. Donc je réfléchis à renforcer par des tiges d'acier à certains endroits... mais sans que le jupon pèse 10 kg.

Bon je replonge dans les tissus et peut-être qu'il y aura un article dans la semaine pour présenter la robe et le gilet.....

 

broderie 14062013 006

Le petite dentelle écru rend super bien sur la robe... Nous allons ensuite ajouter des petits cabochons de verre.

 

broderie 14062013 007

 

couture 13052013 001

 

couture 15062013 001

 

couture 15062013 005

 

couture 15062013 006

Publié dans Couture

Dompter le velours

Publié le par Dodie

Autant j'ai pesté lundi soir sur le velours pour faire les manches, autant hier, il a été soumis... Je pense qu'il a compris qui était le patron et que ça lui plaise ou non, il allait finir en robe médiévale. Il pensait peut-être terminer en lourdes tentures dans un manoir.... comme quoi, il faut savoir faire face aux vicissitudes de la vie.

Donc la robe est terminée.... enfin comme d'habitude, il reste l'ourlet à faire, le ruban à coudre et faire la fermeture... Je vais pouvoir passer l'aspirateur partout pour avaler, éradiquer toutes les bouloches rouges.....

C'est un modèle facile à faire (si on fait abstraction du velours d'ameublement qui pèse 10 tonnes) qui ne présente aucune difficulté particulière. J'ai fait le choix de ne pas mettre les sur-manches volantées mais avec un tissu plus fin, cela n'aurait poser aucun problème.

Autre inconvénient du velours, il a un sens, ce qui fait qu'on consomme pas mal de tissu en plus.

 

Je n'ai pas pesé la robe mais elle n'est pas légère, légère.... j'espère qu'il ne fera pas trop chaud le jour du marché médiéval car elle va avoir le droit à sa séance de sauna. D'un autre côté, pour les longues soirées d'hiver dans un château glacial, ça peut le faire....

 Ce soir, je reprends la broderie et je m'y consacre corps et âme jusqu'à lundi prochain. Tout d'abord car je ne vais pas enchaîner sur le redingote tout de suite et puis parce que je n'ai pas les mensurations du marié.... et je vais éviter de le faire à l'instinct.

Pas d'appréhension particulière pour le redingote... mais comme le tissu est un peu gaufré, j'espère que le report du patron ne va pas être trop sportif....

 

couture 5062013 002

Cela change du XVIIe : les lignes sont plus simples et l'ensemble plus austère....

 

couture 5062013 003

Il faut que je passe un petit coup de fer à repasser sur les coutures pour aplatir les marges et ce sera nickel.

 

couture 5062013 004

Alors que les puristes s'assoient : je vais mettre une fermeture à glissière (invisible évidemment) car Aurélie doit pouvoir s'habiller seule quand elle arrive sur un marché médiéval. Vous la voyez installer son matériel, enfiler sa robe et demander au stand voisin de lui lacer sa robe... C'est vrai que cela peut briser la glace mais bon... Je vais mettre un rubant sur le curseur pour qu'elle la ferme jusqu'en haut sans se contorsionner.

Publié dans Couture

Velours vs couturière

Publié le par Dodie

Je pensais faire les manches, les monter et ensuite finir de surfiler les panneaux de la jupe... que nenni, cette saloperie de velours ne voulait pas suivre mes directives. Je vous assure que c'est très pénible de travailler un tissu doué de sa propre volonté et réfractaire à toute négociation. Mais à force de lui planter des aiguilles, de le maintenir fermement et proférer des menaces (je sais que parler à voix haute à du tissu me classe d'emblée dans la catégorie "à soigner d'urgence")

Bilan, à minuit, j'ai réussi à finir de monter les manches... ouf !!! Aujourd'hui, ça va être plus cool : finir de surfiler et assembler la jupe... Et je garde la dernière ligne droite pour demain car je sens encore une séance épique : assembler le haut à la jupe......

Pendant ce temps, je ne brode pas..... mais je vais m'y remettre dès demain et pour les cinq jours suivants... à fond dans la broderie.... je ne touche pas à la machine à coudre pendant ce temps (d'ailleurs, elle va avoir le droit à un nettoyage complet après avoir avalé des peluches de velours....)

 

Sinon évènement le 24 août : costumé évidemment.... je réfléchis : je garde ma robe à crinoline ou je fais une robe à tournure.... Sachant que le 18 août, j'ai le pique nique à Kergrist... cela me laisse 6 jours pour faire une robe..... j'avoue que c'est tentant.... Ou je rajoute simplement de la dentelle noire au bas de ma jupe... et je fais en sorte d'avoir une coiffure au top...

 

972143_355277564595031_1913422818_n.jpg

 

couture 4062013 001

J'en ai un peu bavé mais au final c'est nickel....

 

couture 4062013 002

Il est magnifique ce tissu doré... il va super bien avec le velours...

 

couture 4062013 003

Publié dans Couture

Robe médiévale...

Publié le par Dodie

Une partie des activités de la semaine ne peut être photographiée... enfin, si c'est photographié mais cela fera l'objet d'une série d'articles après le 20 juillet (genre roman-photo).

Je peux juste dire que tout le tissu de la robe est coupé, surfilé. Les panneaux de la jupe sont cousus. La partie jupe est maintenant sur le mannequin en attente.

J'ai reporté le dessin de broderie et commencé à broder avec un fil de mouliné de soie... ça rend super bien... le mouliné de soie sur de la faille de soie... agréable. Et je pense faire des roses avec de la mousseline de soie afin qu'elles soient aériennes.

En parallèle, j'ai commencé la robe médiévale (qui doit être prête pour le 18 juin). Tous les morceaux sont coupés, j'ai surfilé toutes les pièces du haut et commencé à assembler. En fait, la partie bustier est assemblée et doublée. J'attaque les manches ce soir. Il faut que j'aille me réapprovisionner en fil car le surfilage engloutit le fil à vitesse grand V.

Que dire de cette robe ? Facile à faire (comme tout ce qui est médiéval, ligne simple, pas de bouillonné, etc) mais alors le velours.... j'ai horreur de ça... j'ai des peluches partout dans la pièce et comme le chien en transporte avec lui... j'en trouve partout. En plus, malgré l'épaisseur, il reste assez vivant....

Au programme de la semaine : finir la robe médiévale, continuer la broderie, faire du déménagement/rangement dans l'atelier (je vais sans doute investir une deuxième pièce....)

 

couture 2062013 006

Le velours et le tissu contrastant (qui est plutôt doré mais la lumière ambiante était trop forte... voilà que je vais me plaindre du soleil)

 

couture 2062013 007

 

couture 3062013 001

Le haut quasi terminé

 

couture 2062013 001

La seule photo de la robe de mariée : le coupon de tissu étalé sur la table avant la coupe.....

Publié dans Couture