Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Robe à crinoline in process

Publié le par Dodie

La robe que j'appréhendais parce qu'en étudiant le patron, je trouvais les pièces très grandes.... et puis, je me suis dit que tout ce tissu à travailler, à manipuler, pfioouuu.

Au final, cela se passe plutôt bien. Toutes les pièces de taffetas violet sont coupées, doublées. J'ai assemblé tous les éléments du corps de la robe. Il reste les manches à faire, le col et enfin les finitions.

J'ai mis directement le jupon sur la mannequin afin de voir si la jupe tombait bien dessus : parfait ! A la limite, un jupon plus imposant ferait l'affaire... Mais bon, il faut que la joueuse puisse se mouvoir sans emporter tous les bibelots, meubles sur son passage.

Je suis prudente car les manches vont être peut-être une partie de plaisir. Avec un peu de chance, la robe sera terminée pour la fin du week end. Et il ne restera plus qu'une robe......

 

Oh, et puis, j'ai posé des baleines sur le haut de la robe : simple comme bonjour.....

 

couture 31012013 001

La robe est prête !!! Euh, de loin seulement...

 

couture 31012013 002

Il y a deux baleines pour soutenir la robe sur le côté.

 

couture 31012013 003

Le dos ne tombe pas encore très bien car le col n'est pas fait

 

couture 31012013 004

Vue de l'autre côté...

 

couture 31012013 005

Le devant ne fera pas cet effet parachute : je dois faire les boutonnières, finir d'assembler les deux demi devants.

 

couture 31012013 006

Le devant est carrément moyen pour l'instant mais il faut imaginer les jolies manches, le petit col, les embellissements.

 

Publié dans Couture

Une robe à crinoline

Publié le par Dodie

Je remonte le temps, je laisse les tournures pour me consacrer à une robe à crinoline. Mais, mais comment puis-je mélanger les genres alors que la murder se déroule en 1873. Mais je pars du principe que le personnage qui va revêtir cette robe est attaché à certaines traditions, à des soirées aristocratiques et l'arrivée de la tournure correspond au retour de la république en France. Donc revêtir une robe à crinoline montre son attachement à un passé révolu. C'est mon interprétation mais à tous les coups, les orgas vont me dire "sympa la robe !".... Quel monde cruel et sans pitié.

 

J'ai coupé tout le tissu violet. Demain je m'occupe du velours noir et de la doublure. Il me reste ensuite à couper le coton blanc pour les manches intérieures. En zou, j'assemble. J'exagère avec le zou, je sens que ça ne va pas être zou.

 

J'ai avancé sur mon patchwork : pour "Get a clue", je vais aborder la phase de composition, pour "Chemestry" et "California Girl", je vais assembler la deuxième phase (deux morceaux de 5''). Pour Get a clue, c'est un édredon, donc rapide, pour les deux autres, molleton nuage donc matelassage.

Et ensuite, quand les robes seront terminées, je replonge dans Berlingot et Soleil couchant car je voudrais les terminer afin de les matelasser avant l'été.

 

couture 29012013 001

Le taffetas violet. Je pensais avoir du mal à dérouler tout ce coupon mais finalement, ce fût moins problématique que prévu.

 

couture 29012013 002

La pièce la plus grande à couper : le pan côté de la robe. Petit rappel : robe à crinoline donc jupe vaste et encombrante, genre parachute. Donc 6 pièces pour faire la jupe.

 

couture 29012013 003

 

Et voilà toutes les pièces coupées, en attente de la phase "assemblage".

Publié dans Couture

Essayage 1 : check !

Publié le par Dodie

La première séance d'essayage pour une des robes à tournure est faite. Avant d'arriver, je me disais que si ça n'allait pas, ça allait être sportif pour défaire.... mais en même temps, j'étais assez confiante car la personne qui doit revêtir la robe est fine et élancée donc peu de risques d'avoir des surprises.

Et j'ai eu raison de ne pas m'inquiéter : l'ensemble lui va à ravir : longueur, tour de taille... le style lui va en plus très bien. Et finalement c'est simple de s'asseoir avec ce type de robe car le faux-cul est sur les reins. C'est juste qu'il faut s'asseoir un peu plus au bord de la chaise.

Bref, j'ai rangé la robe : je vais coudre les boutons (maintenant que j'ai vu que tout collait) et elle va rester sagement dans le dressing jusqu'au 23/02.

Aurélie m'a envoyé une photo du plat à pizza : c'est très rigolo. Par contre, je me dis qu'il faudra éviter de couper la pizza dessus, juste pour servir....

Hier, j'ai fait le ménage dans mon atelier. Habituellement après chaque projet, je fais le grand ménage mais là avec les deux tournures en simultané + la robe Dalek et du patchwork, cela commençait à être le bordel. Donc fouille au sol pour retrouver le maximum d'épingles (une trentaine sur le tapis et sous la machine), passer l'aspirateur, trier les chutes de tissus, ranger.... Je peux démarrer un nouveau projet sereinement. Surtout que je commence la robe à crinoline et qu'elle va être assez imposante. Et pour la première fois, je vais mettre des baleines sur un vêtement mais également des engageantes (ah ! ah ! qu'est-ce que cela peut bien être ?). En fait sur les robes de jour des années 1860-1870, il y avait des manches supérieures dans la couleur de la robe et des manches intérieurs en coton, lin, dentelle, etc qui allaient plus vers le poignet. Déjà que je m'amuse à monter les manches, là je vais au final en avoir 4.....

Je commence à couper le tissu en fin d'après midi. Il y a un nombre de pièces raisonnable mais quelques très grandes pièces (toujours plus difficiles à positionner et à couper)

 

couture 27012013 1

Pas mal, non ?

 

couture 27012013 2

Je trouve qu'elle porte la tournure très naturellement

 

couture 27012013 3

De dos, ça rend moyen car après qu'elle se soit assise (pour voir ce que cela donnait), je n'ai pas arrangé la tounure.

 

plat pizza

Voilà le projet express....très rigolo.

Publié dans Couture

Exterminate !!!!

Publié le par Dodie

Non, il n'y a pas de nuisibles chez moi (à part le chien et le chat quand ils sont en mode "casse pieds") mais pour les fans de Dr Who, cela ne signifie qu'une chose : il y a un Dalek dans le secteur.

Hier, j'ai mentionné que je travaillais sur un projet différent (qui avait l'air de tomber comme un cheveu sur la soupe) ; une mini robe sixties en taffetas chocolat avec du collage.... J'ai bien senti un grand trouble dans la Force à ce moment là... Quoi, je faisais des cachotteries ! Moi qui annonçais mon planning.... voilà maintenant que j'insérais des projets non prévus au programme. Je sais c'est très déstabilisant, on pense vivre un existence pépère : cette semaine robe à taffetas, la semaine prochaine, à crinoline, la semaine suivante, steampunk... Donc il faut savoir se mettre la rate au court-bouillon, parfois (sauf que là, c'est ma tête qui est passée à la cocotte-minute).

L'idée a surgi vendredi matin quand je cherchais une idée de cadeau........ et je savais que la demoiselle avait envie d'une robe Dalek.... Mais je réfléchissais de temps à autre à "comment faire les demi sphères ?"

Et puis là, eureka ! C'est souvent dans le juste à temps que le cerveau emploie un peu plus de matière grise (dans mon cas, il passe de 10% à 15%, oui, je sais, c'est un gros flemmard gelifié). Soit des demi boules en plastique (mais comment les fixer : percer des trous puis les coudre...hum, hum) ou des boules de polystyrène à coller (trouver la colle tissu + polystyrène).

Je suis rentrée à la maison à 17h pour commencer la robe : reporter le patron, couper les morceaux, les assembler. Couper les boules de polystyrène, les peindre (deux couches), les coller, laisser sécher (60 mn). Je pensais avoir le temps de faire tout cela avant minuit.... c'est beau l'optimisme... J'ai reçu une aide providentille du co-offreur qui a gentiment coupé toutes les boules mais comme il avait autre chose, il n'a pas pu les peindre. Donc j'ai assemblé la robe (sans les parementures et la patte de boutonnage, puis j'ai fait la première couche de peinture (en regardant l'épisode de NCIS), je suis repartie coudre mes parementures et faire la patte de boutonnage. Je suis retournée faire la deuxième couche de peinture, j'ai achevé de piquer la patte de boutonnage, poser le ruban scintillant et là, il était presque 1h30 du matin, et j'ai réalisé que je devais me lever à 7h dernier délai pour aller faire du vitrail. Oups...

Ensuite journée vitrail !!!! J'ai fait mon abat jour en carton (afin de voir ce que cela donnera sur le pied de lampe), ensuite j'ai dessiné les 6 pans et fait le dessin des morceaux. Finalement, je vais assembler avec du plomb n°5 et ensuite patiner en noir vieilli. Cela m'a pris une bonne partie de la journée, surtout que nous avons discuté de notre GRAND projet top secret, tellement secret que je ne peux pas encore en parler même si des indices vont finir par surgir au fil des mois.

J'ai choisi trois verres qui donneront une impression "opaline" à la lampe : blanc, gris anthracite et un magnifique verre blanc, rosé, kaki (opaline pratiquement). Il ne reste plus qu'à couper les gabarits papier, couper le verre (des bandes de 3,5 cm) et assembler. Pour la prochaine séance en février, je vais sans doute couper du verre, couper du verre. Et la séance d'après, mettre en plomb.

Et comme il me restait encore un peu de temps, j'ai fait une pièce de fusing pour mon frère : un plat à pizza qui ressemble à une pizza.... Et bien franchement, j'ai hâte de voir la photo : un disque de verre transparent, un disque rouge opaque, du verre rose (le jambon), du verre jaune orangé (fromage), des disques noirs (olives), des morceaux marrons (champignons). Et pour symboliser la bordure de pain, de la poudre jaune et des grains bruns. Une pizza regina en somme. La petite pause rigolote.

Mais la fin de journée a été moins drôle : manque de sommeil, yeux fatigués (on se demande pourquoi, je n'ai quasiment rien fait cette semaine qui sollicite autant les yeux), la route, les phares de voiture qui me gênent toujours + des odeurs '(légères pourtant) de soudure et pop ! La migraine, la vraie, avec aura, sensibilité au bruit, à la lumière, aux odeurs, s'est gentiment invitée dans ma tête. Et là, une seule solution : allongée dans le silence et dans le noir. Super la soirée.....

Ce matin, une légère brume encore mais j'ai pu finir la robe : boutonnières terminées, boutons cousus, demi-sphères collées et sèches (quand on se couche comme les poules avec une migraine et une dose d'anti-douleur pour calmer un troupeau de bisons, on se réveille tôt).....

Et aujourd'hui, séance d'essayage de la robe à tournure verte..... photos demain.

 

couture 26012013 001

 

couture 26012013 006

 

couture 26012013 007

 

couture 26012013 008

 

couture 26012013 bis 001

 

NewDalek-1

J'avais oublié de mettre la photo d'un dalek pour ceux qui ne connaissent pas....

 

vitrail 26012013 (1)

 

vitrail 26012013 (2)

 

vitrail-26012013--4--copie-1.JPG

Publié dans Couture

Tournure 3 terminée

Publié le par Dodie

Et voili, et voilà ! J'ai terminé le haut !!! Je vais sans doute encore coudre une bande de roses en organza mais sinon elle est prête pour les essayages.

Finalement, hier, j'ai travaillé sur un projet complètement différent. J'ai fait une mini robe d'inspiration sixties. Mais non, je n'en avais pas marre des crinolines, des tournures et des métrages de taffetas à n'en plus finir. C'est pour quelqu'un qui a envie de cette robe particulière depuis longtemps.

J'ai trouvé exactement la couleur que je cherchais (un taffetas d'ameublement). Ensuite j'ai eu un peu d'aide car à la fin, il faut ajouter un certain nombre d'accessoires qui tiennent plus du rayon "loisirs créatifs" que de la couture (il faut de la peinture, de la colle et couper du polystyrène). Donc une activité de sous-traitance. Le dedit sous-traitant a bien son boulot de coupe car ensuite je n'avais plus qu'à peindre. Ce soir, il faut encore que je colle et attende 60 mn pour que ça sèche.

Avec cette robe, on sera à des années lumières des robes à tournure mais quand vous verrez la photo demain, vous pourrez me dire que le temps et l'espace finalement.....

Bref, couchée à 1h du matin, levée à 7h pour aller à ma journée vitrail... j'ai les yeux un peu embrumés. Ce soir, je ne vais pas tenir longtemps.

 

couture 25012013 001

J'ai mis des franges comme sur la sur-jupe. Je vais coudre une bande de roses pour casser la géométrie.

 

couture 25012013 002

Voilà la bande de roses (enfin un petit morceau)

 

couture 25012013 003

Et la petite basque.

Publié dans Couture

Robe à tournure n°3 !

Publié le par Dodie

Elle n'est pas terminée, pas tout à fait : la fatigue et l'envie de dormir ont eu raison de mon intention de la finir. Il ne reste que les bandes de tissu noir à mettre devant pour camoufler la bande d'attaches (crochets). Une petite heure de travail à tout casser : couper les bandes de tissu, thermocoller, fixer la bande et coudre sur le haut...

Ah, j'oubliais : les finitions des emmanchures : je vais faire une bande avec le tissu qui reste, ou je vais coudre la doublure et le tissu bord à bord. Cela dépend de ce qu je pose pour la finition : une petite bande de franges serait du meilleur effet... et oui, il m'en reste suffisamment.

Donc tout ceci signifie que j'ai pris un peu d'avance sur ce que j'avais prévu (finir pour ce week end, cf.article "noyée dans le taffetas"). Et nous ne sommes que jeudi !!! Donc j'ai encore demain pour faire des choses, des trucs, des bidules comme travailler sur le dessin de mon abat-jour (je ferai ça le soir tranquillement). Je vais plutôt préparer mon gabarit.

Et je vais commencer à couper le tissu violet pour la robe à crinoline.... même pas peur. Cette fois-ci, c'est vraiment une robe et pas une jupe, un haut, une tournure, etc. Un seul bloc : d'ailleurs il y a quelques panneaux qui vont du col au sol, je vais devoir faire de la place sur la table.

Donc voilà, les robes avancent, je suis relativement sereine pour la date butoir (23/02) sauf qu'en réalité, elles doivent être prêtes largement avant pour les essayages et d'éventuelles reprises (j'espère que non).

Pendant ce temps là, mon patchwork est au point mort. Enfin pas tout à fait : j'ai coupé les blocs de "Get a clue" en deux donc maintenant assemblage puis confection de l'édredon. "California Girls" est prêt à être assemblé en phase 1 ainsi que "Chemestry". Donc un jour je vais poster un article où il y aura trois plaids d'un coup. Pas d'affolement, je ne suis pas si rapide, c'est juste que tout va être terminé en même temps.

Une fois que les robes vont être terminées, je replonge avec délectation dans le patchwork (qui met moins de bordel). Car se profilent à l'horizon Eldon et Papillon... des projets log cabin...

 

couture 23012013 bis 007

La joueuse aura de très, très longs gants noirs

 

couture 23012013 bis 008

La basque est discrète, juste ce qu'il faut pour retomber sur la tournure.

 

couture 23012013 bis 009

Il n'est pas mal ce tissu : très fin et moyen à travailler mais le rendu est sympa

 

couture 23012013 bis 010

En fait, ce que j'aime dans les robes du XIX, c'est la perfection du tombé du dos (bon le port du corset facilitait les choses). Il faudra que je mette deux-trois photos de robes confectionnées par Worth, le travail est magnifique.

 

couture 23012013 bis 011

Avec un éclairage plus doux.

 

couture 23012013 bis 014

On voit qu'il manque seulement la bande de fermeture....

Publié dans Couture

Robe à tournure n°2 terminée !!!!

Publié le par Dodie

Je nage dans une brume rose d'autosatisfaction !!!!

J'ai terminé la deuxième robe à tournure..... et la troisième n'est pas loin d'être prête..... Je pense que je vais faire des tournures à la chaîne.

Il reste à faire l'ourlet de la jupe mais bon, c'est peanuts.

Maintenant je m'occupe du haute de la troisième robe mais ça devrait être rapide car il n'y a pas de manches. J'ai adapté un patron que j'avais donc on verra si le résultat est bon.

Ensuite, je vais attaquer la robe à crinoline : vendredi après midi, je vais commencer à couper le tissu. Samedi, vitrail : je commence à travailler sur mon abat-jour. Je vois déjà ce que je veux faire comme dessin mais il faut que je vois avec Aurélie pour les couleurs...

Je dois également faire un service à pizza en fusing. C'est une commande de mon frère qui a imaginé un plat et les assiettes.... cela peut être très drôle.

Et puis, il y a tout ce que j'ai épinglé sur Pinterest et que j'aimerais faire....

 

couture 23012013 001

Et voilà le dos de la robe

 

couture 23012013 002

 

couture 23012013 003

Le devant du haut mériterait sans doute quelques fioritures...

 

couture 23012013 004

 

couture 23012013 005

Le plastron fait un peu vide....

 

couture 23012013 006

Normalement sur le patron, il était prévu de mettre des oeillets et des lacets... ben tiens...

 

couture 23012013 007

C'est une petite basque parce que la tournure bouillonne beaucoup... et en plus la fermeture se fait sur l'arrière.

Publié dans Couture

noyée dans le taffetas

Publié le par Dodie

Je sais, il y a pire comme situation. Mais ces jours-ci, je suis un peu submergée par tout ce tissu. Encore que je commence à y voir plus clair.... Hier et aujourd'hui, je me consacre à la robe à tournure grenat et crème. Je n'ai plus que la ceinture à faire pour la sur-jupe et la traîne et mettre le velcro. Pour le haut, et bien, les pièces sont assemblées (sauf les manches, je garde le meilleur pour la fin). Les morceaux ont tous été thermocollés afin de donner un peu de tenue au haut. Il faut maintenant que je fasse la doublure mais un doute m'assaille : ai-je du tissu pour faire la doublure ? Je sais que j'ai du noir, du rouge, etc mais est-ce en quantité suffisante ?

Ce haut se fermera par l'arrière donc encore cela à faire.

J'ai fait les boutonnières pour le haut noir et vert... long et fastidieux... il reste 24 boutons à coudre.... ô joie !

Ce soir, je vais peut-être faire la doubloure (si je trouve du tissu dans mes réserves) sinon je vais commencer à adapter le patron pour faire la haut violet (décolleté moins profond, enlever le volant pour mettre une basque et finir le devant en pointe)

Bref, ça continue... mais je pense tenir mon planning : finir les deux robes pour ce week end car je dois attaquer les deux autres ensuite (mais pas simultanément, c'est trop le bazar)..

 

couture 21012013 001 (1)

Le haut n'est pas si large, c'est tout simplement qu'aucune marge de couture n'est rentrée (elles le seront quand je vais assembler la doublure)

 

couture 21012013 001 (2)

Il ne faut pas oublier qu'il y aura un jupon pour donner du gonflant à la jupe. Et en plus la sur-jupe et la tournure ne sont qu'épinglées.

 

couture 21012013 001 (3)

Ben oui, je tourne autour pour faire les photos....

 

couture 21012013 001 (4)

Le dos est pour l'instant assez basique...

 

couture 21012013 001 (6)

J'ai hâte de la voir sur la joueuse...

 

couture 21012013 001 (5)

Et une série de boutonnières....

Publié dans Couture

Les faux-culs avancent....

Publié le par Dodie

Bilan de la semaine : j'avais bien dit que je ne serais pas très opérationnelle.. J'ai malgré tout préparé du tissu pour les sur-jupes, assemblé un peu mais vendredi, j'étais tellement éreintée que j'ai passé la soirée dans le fauteuil.

Hier matin, je pensais être fraîche et revigorée.... bon revigorée, un peu, fraîche, il me faut encore une journée et ça devrait aller.

Hier j'ai assemblé la traîne de la jupe noire... que j'ai du découdre car j'avais assemblé endroit contre envers.... quand je dis que je ne suis pas fraîche. A part, ce petit incident, la tournure est prête. Et hier soir, j'ai fixé du velcro sur les tournures et même sur la jupe noire à volants.

Aujourd'hui, je fais les boutonnières (elles sont tracées depuis hier) et la robe verte et noire rejoindra le dressing des "robes prêtes à enfiler". Après cela, je commence les hauts : tout d'abord celui en taffetas grenat et crème parce que les pièces du patron sont prêtes. Quant à la robe noire, j'hésite : je pensais prendre le même modèle que le haut marron fait pour la jupe à crinoline mais la basque est trop volantée, cela ne colle pas avec la tournure. Je vais peut être reprendre la base en modifiant l'arrière (pour en faire une petite basque) et l'avant en faisant terminer en pointe. Ce n'est pas grand chose : il faut juste que je reporte les pièces de patron sur du papier et que j'ajoute les éléments. Ou faire plusieurs photocopies.... bref, je réfléchis. Ou alors, je vais voir ce que donne le haute grenat et crème et l'adapter au costume noir et violet.

Après ça, je m'attaque à la robe à crinoline : et là, c'est vraiment une robe donc des pièces assez grandes... donc qui demandent une grande surface pour la coupe. Je me dis que j'en ai pour la semaine et le week-end entier. Et il restera le nouveau costume : jupe, bustier, manteau... et là, je vogue vers l'inconnu car je n'ai même pas étudié le patron. Tout cela nous mène comme prévu jusqu'à fin janvier début février. Et il restera à faire des aumonières pour chaque robe afin que les joueuses puissent y cacher leurs indices.

 Cela me laissera un peu de répit pour faire du patchwork et ensuite, j'ai deux costumes de trollball : deux sarouels et un gilet masculin court  (style Sinbad).

 

couture 19012013 001

Et voilà, terminée....

couture 19012013 002

Et pas besoin d'ajouter un coussin en-dessous, la tournure gonfle suffisamment.

 

couture 19012013 003

La photo a été prise avant que je fasse les finitions de couture autour de la ceinture donc les pans ne tombent pas encore parfaitement. Et puis je mettrai un petit coup de fer pour fignoler...

 

couture 19012013 004

On ne voit pas bien les franges noires sur la sur-jupe....

 

couture 19012013 005

Là il faut ignorer le mélange de couleurs. On voit bien que la basque est trop volantée pour aller avec une tournure.

 

couture 19012013 006

Maintenant que la jupe noire à volants et la tournure verte sont rangées, le mannequin est prêt pour accueillir une autre robe.

 

couture 19012013 007

J'ai fait un essai avec le coussin pour relever la traîne : c'est pas mal. Il faudra ensuite que je fasse un ourlet adapté car cela relève beaucoup la jupe sur l'arrière. Et pas question de le mettre sur la jupe, ça ne rend pas bien

Publié dans Couture

un peu de couture.

Publié le par Dodie

Malgré la charge de travail titanesque, je réussis à faire deux-trois bidules le soir..... mais je ne fais pas de vieux os. Je travaille simultanément sur la jupe noire et la jupe crème car la sur-jupe plissée devant est la même. Donc lundi soir, un peu de préparation de patron, hier découpe, et ce soir assemblage... Et demain, si je ne m'effondre pas dans un fauteuil, je vais assembler la tournure et le coussin mais je n'y crois pas trop.

Ce week-end par contre, j'espère pouvoir finir les deux tournures, finitions comprises et faire les boutonnières. La semaine prochaine, je m'occupe des hauts. Et dans tout ça un peu de patchwork.

Parce qu'en plus, j'ai une autre robe à faire : les orgas avaient oublié une joueuse (ou en ont ajouté une, j'avoue que je ne cherche même plus à suivre.....). Je vais enfin faire le costume Steampunk, yeakh !!!! Avec le taffetas bleu à reflets cuivrés. Ce qui fait qu'il ne me reste que la robe à crinoline à faire mais une nouvelle robe (enfin une jupe avec un manteau).

 

couture 16012013 002

La tournure (sans sa doublure) : prochaine étape, coudre la doublure, poser la ruflette, les anneaux escargot et également les anneaux sur la jupe.

 

couture 16012013 003

C'est juste épinglé mais cela donne une idée du rendu. Et ensuite le bustier violet et noir...

 

couture 16012013 004

La tournure et la surjupe plissée.

 

couture 16012013 006

Même topo, juste épinglé. Et pourquoi ce n'est pas sur le mannequin : parce qu'il faut que je termine les finitions de la robe verte pour ensuite la ranger.

 

couture 16012013 007

C'est mieux sur le mannequin mais la silhouette sera à peu près celle-là. Il faut que je fasse un petit coussin pour remonter la tournure. Le haut sera du même taffetas que la tournure et le plastron central sera crème...

Publié dans Couture

1 2 3 > >>